Non, ce n'est pas la V° symphonie de Beethoven que je chante avec ce titre... (ça y est, je sens que vous avez l'air en tête...) mais l'hymne de ce mois de septembre...

En effet, j'avais dit que nous étions allé chercher des pommes... 3 cageots pleins... chez le papa d'un ancien élève... aussi adorables l'un que l'autre, aussi travailleurs, bref, j'aime aller chez eux depuis deux / trois ans pour acheter mes pommes.... Sauf que.... ben cette année, ils n'ont pas voulu nous faire payer !!! ça craint carrément, quand je vois le temps, l'énergie qu'ils y passent, et tout travail méritant salaire... et leur travail est... ben c'est simple, si tout le monde travaillait comme eux, nous aurions un monde juste  et équilibré... ça fait rêver non ???.... Du coup, je ne sais pas si je vais oser retourner leur demander des pommes... en tout cas dans un coin de ma tête, j'ai dans l'idée de leur faire un panier cadeau pour la fin de l'année...

 

Du coup, nous avions demandé deux cageots, mais nous en avons eu un troisième avec des pommes que nous avons nous mêmes ramassés de nos blanches mains, qui n'étaient pas dignes de la vente, mais tellement dignes d'être dégustées... en priorité du coup... Donc j'ai cuisiné beaucoup de pommes, en tarte, en crumble, en compote, en gâteaux, en salade de fruit et évidemment à croquer nature... je me fais un peu penser à Bouba, le copain de Forrest Gump, sauf que lui, c'était les crevettes... et bon, j'espère vivre plus vieux que lui hein (en même temps, le risque que je meure sur un crevétier par nuit de tempête est quasi nul)....

Bref, je me suis constitué une petite armée de bocaux de compote pour cet hiver... tel un écureuil, je me fais quelques provisions en prévision des jours froids et rigoureux... oui, nous serons assis sur des peaux de bêtes autour d'un feu, à déguster chacun notre pot de compote... et cette armée n'est pas complète, mais mes ardeurs compotesques ont été subitement arrêtées par le manque de caoutchoucs pour bocaux... nul n'est infaillible...

Ma petite armée de bocaux (3/4 et 1/2 litres) :

DSC03037

Ma réserve de pommes attendant d'être cuisinées/dévorées à leur tour... ce qui ne manquera pas d'être fait... J'ai une sainte horreur du gaspillage et jamais au grand jamais la nourriture chez nous n'est jetée... (fichtre, cette dernière phrase me fait presque peur, une poétesse qui était bien cachée en moi ne demande qu'à surgir... je vais bientôt deviser sur ce blog en alexandrins...)

DSC03038

Je ne vous avais pas menti hein ???? j'en ai des pommes ! sans compter celles que j'ai donné, celles qui sont déjà dans nos estomacs depuis samedi dernier.... et à 5, on en consomme des pommes !

Vous comprenez donc maintenant pourquoi dans ma tête, je n'ai que des.... pom-pom-pom-poooooom....